A quelques jours du coup d’envoi de la finale aller de la Ligue des Champions, le TP Mazembe se prépare à défendre sa couronne. Mais Lamine N’Diaye, l’entraîneur des Congolais, sait que la partie ne sera pas gagnée d’avance. Celui qui est arrivé au moment des demi-finales se méfie de l’Espérance de Tunis. « On ne présente plus ce club, qui est tout simplement l’une des équipes-phare du continent. Cela fait quelque temps déjà qu’il court après la Ligue des champions. J’ai eu l’occasion de visionner ses derniers matches, notamment notre double confrontation en poules. L’équipe a un gros potentiel offensif, c’est un beau collectif, a expliqué le technicien sénégalais à France Football. A l’Espérance, il ne s’agit pas simplement de surveiller un ou deux éléments. Même si clairement, Eneramo pèse sur les défenses, il faudra couper la transmission des ballons qui lui sont destinés. Plus facile à dire qu’à faire ! Mais Mazembe a également des joueurs de qualité. Il faudra être très fort. Bon, on a la chance d’avoir un président qui est un véritable gagneur. Avec lui, on ne peut pas rester à la traîne ! »