slimani monaco

Le mercato d’hiver a fermé ses portes vendredi à minuit. Et, comme chaque année, plusieurs joueurs sont restés à quai malgré leur volonté de s’envoler vers d’autres cieux.

Islam Slimani (AS Monaco)

Relégué sur le banc par son nouvel entraîneur Robert Moreno suite au passage en 4-3-3, l’attaquant algérien a tenté de mettre un terme anticipé à son prêt à l’AS Monaco, où il est cédé par Leicester. Mais les dirigeants, qui comptent sur lui, sont restés fermes malgré les approches de l’Inter Milan, de Tottenham et de Manchester United et le Fennec va terminer la saison en Principauté. Reste à savoir avec quel statut ce sera, puisque Moreno lui préfère Ben Yedder mais visiblement aussi Jovetic au poste d’avant-centre…

Victor Wanyama (Tottenham)

L’histoire se répète pour le Kenyan. Six mois après son transfert avorté à Bruges, le milieu de terrain comptait bien profiter du mercato d’hiver pour sortir de son placard chez les Spurs. Proposé à beaucoup de clubs, son nom a circulé du côté de Rennes, de la Fiorentina et du Celtic Glasgow (son ancienne formation), mais la piste la plus chaude l’a conduit à Amiens dans les dernières heures du mercato. D’après L’Equipe, toutes les parties étaient d’accord pour un prêt avant que les Spurs ne décident subitement de changer les termes du deal. Seule possibilité pour Wanyama désormais : rejoindre un championnat exotique où la fenêtre des transferts est encore ouverte…

Wajdi Kechrida (Etoile du Sahel)

Le cas de l’international tunisien est un peu différent. Le latéral droit ne souhaitait pas absolument partir cet hiver, mais son arrivée au FC Nantes semblait pourtant en très bonne voie dans les ultimes heures du mercato dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Mais la transaction a capoté pour des raisons encore inconnues et le natif de Nice va devoir patienter avant d’effectuer son retour en Europe…