Brièvement passé par l’Etoile du Sahel fin 2016, Bilel Mohsni aura coûté cher au club de Sousse. Recruté gratuitement à l’époque, l’international tunisien vient de remporter son combat auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour rupture abusive de contrat et l’ESS a été condamnée à lui verser 2,1 millions de dinars (environ 644 000 euros) de dommages et intérêts, indique la presse tunisienne. Cela fait bien cher pour un joueur qui n’aura disputé que quelques minutes avec le club étoilé…