Tunisie : l’Espérance Tunis et la Fédé se déchirent !

Des tensions viennent d'éclater entre l'Espérance Sportive de Tunis et la Fédération Tunisienne de Football (FTF) au sujet du remboursement d'une somme liée à la participation de l'EST à la Ligue des Champions la saison passée. La guerre des communiqués entre les deux entités reflète les désaccords profonds qui les opposent concernant les montants reçus de la Confédération Africaine de Football (CAF).

La FTF a annoncé récemment avoir reçu la dernière tranche d'un montant de 476 000 dollars (équivalent à 1,472 million de dinars) de la part de la CAF, en tant que récompense pour la participation de l'Espérance Tunis jusqu'en quarts de finale de la Ligue des Champions 2022-2023. Toutefois, cette somme n'a pas réussi à apaiser les tensions, car la Fédération prétend qu'elle ne couvre pas entièrement les avances qu'elle aurait faite à l'EST.

Le conflit s'est intensifié ce week-end à travers des échanges de communiqués officiels entre les deux parties. Suite à la publication d'un premier communiqué par la FTF détaillant les fonds reçus de la CAF et de la FIFA, l'Espérance Tunis a riposté avec véhémence dans un autre communiqué. Dans ce dernier, le club a accusé la FTF de manipulation de la réalité et d'avoir omis des détails cruciaux concernant les montants avancés à l'équipe.

L'ES Tunis réclame de l'argent à la Fédération !

Le point de discorde majeur réside dans le montant des avances consenties par la FTF à l'Espérance Tunis. Alors que la FTF insiste sur le fait que les montants reçus de la part des instances internationales ne couvrent pas les avances versées, l'Espérance Tunis donne une version opposée. Le club 32 fois champion de Tunisie exige aujourd'hui le paiement de 173 000 dinars supplémentaires de la part de la FTF, accentuant ainsi la tension entre les deux parties.

Ce différend financier met en évidence les défis inhérents aux relations complexes entre les clubs sportifs et les fédérations nationales. Il met également en lumière l'importance cruciale de la transparence financière et de la communication ouverte dans le domaine du sport. En effet, des malentendus tels que celui-ci pourraient avoir des conséquences durables sur la confiance et la collaboration entre l'Espérance Tunis et la FTF, déjà compliquée…

Tandis que les amateurs de football en Tunisie suivent de près l'évolution de cette affaire, il reste à voir si les deux parties parviendront à résoudre leurs différends, ou si le conflit s'aggravera et affectera davantage l'harmonie du paysage footballistique tunisien. Une chose est certaine : l'issue de cette bataille de communiqués déterminera non seulement le sort financier de l'Espérance Tunis, mais aussi l'avenir de sa relation avec la Fédération Tunisienne de Football.

Tunisie : l’Espérance Tunis et la Fédé se déchirent !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.