Absent de la sélection tunisienne depuis la CAN 2013 et ses critiques au sujet de l’ambiance au sein du groupe, Hamdi Harbaoui n’a pas définitivement tourné le dos aux Aigles de Carthage. Si son absence était un temps liée au fait que Sami Trabelsi soit resté en poste comme sélectionneur, l’attaquant de Lokeren, qui en est à 17 buts dans le championnat belge, a ouvert la porte à son retour. « Je n’ai jamais refusé une sélection. La seule erreur que j’ai commise, c’est lorsque j’ai dit la vérité sur l’ambiance dans le vestiaire durant la Coupe d’Afrique des nations (…) J’ai ensuite dit que cela avait été une erreur mais le président de la Fédération tunisienne exige que je présente mes excuses« , a expliqué le buteur à Het Laatste Nieuws, avant de préciser : « Si la Fédération ne met pas de bâtons dans les roues de Leekens, j’ai un avenir en sélection. Si Leekens m’appelle, j’y vais. » Le message est clair.