Lassée par les erreurs d’arbitrage, l’ES Sahel doit annoncer vendredi après-midi si elle se retire effectivement du championnat tunisien comme elle l’a menacé après le match houleux face à l’EGS Gafsa (0-0) mercredi. Auteure d’une annonce similaire la semaine passée, l’US Monastir s’est dite solidaire de l’ESS et a souligné qu’un retrait du championnat est toujours envisagé. L’USM estime avoir été lésée par l’arbitrage lors des matches contre l’EGS Gafsa et l’ES Tunis. L’ES Métlaoui a quant à elle proposé l’arrêt du championnat, puisque « la situation actuelle du pays ne permet pas la tenue des matches de Ligue 1« , rapporte Mosaïque FM .