Fléau qui gangrène le football tunisien, la violence a encore frappé dimanche à l’occasion du Clasico qui a opposé l’Etoile du Sahel à l’Espérance Tunis (0-0) à Sousse en match en retard de la 5e journée du championnat. Auteur d’une prestation chaotique, l’arbitre de la rencontre a perdu le contrôle de la partie et expulsé trois joueurs (Alkhali Bangoura et Amr Marai côté ESS et Maher Seghaier côté EST) au cours d’un temps additionnel explosif qui a dégénéré en bagarre générale, obligeant les forces de l’ordre à intervenir.

En tribunes, des heurts ont également éclaté entre les supporters étoilés et les forces de police. Heureusement que les fans de l’Espérance n’étaient pas présents. Des accrochages ont par la suite été signalés dans les vestiaires. Une bien triste soirée pour le football tunisien…