Et si la sélection de Tunisie quittait son jardin en abandonnant le stade Mustapha Ben Jannet de Monastir qui a ses faveurs depuis plusieurs années ? D’après la presse locale, cette hypothèse n’est pas à exclure puisque le nouveau sélectionneur Nabil Maaloul doit visiter cette enceinte, ainsi que le stade olympique de Sousse et le stade de Rades pour inspecter la pelouse et les installations. A la suite de ces visites, le technicien va faire son choix, sans doute la semaine prochaine, et désigner le stade appelé à accueillir les Aigles de Carthage en vue des prochaines échéances.