Ouvertement en conflit avec son distributeur Wataniya, la Fédération Tunisienne de Football a décidé d’interdire la retransmission des matches de la Ligue 1 jusqu’à nouvel ordre. Tant que l’entreprise de télécommunication n’aura pas honoré ses engagements financiers, les téléspectateurs seront privés de match. Victime collatérale, les clubs Tunisiens qui vont devoir trouver de nouvelles recettes si le conflit perdure. Une mauvaise nouvelle pour le football tunisien, l’un des plus performants du Continent noir ces dernières années.