En tête de son groupe éliminatoire au Mondial 2018, la Tunisie aura besoin de seulement un petit point samedi à domicile contre la Libye pour se qualifier sans avoir à se soucier du résultat de la RD Congo contre la Guinée. Alors que les Aigles de Carthage avaient dû se contenter d’un succès étriqué il y a un an à l’aller (1-0), Youssef Msakni se méfie des Chevaliers de la Méditerranée.

« Nous n’avons pas peur de la Libye mais nous devons nous méfier car la Libye a une histoire et ce n’est jamais facile de l’affronter. Je ne me souviens pas que nous les ayons battus ou qu’ils nous aient battus facilement. Ces matchs se terminent à chaque fois par 1-0 ou 2-1« , a rappelé le milieu offensif d’Al Duhail sur le site de la FIFA. « Ce match est une question de vie ou de mort pour la Tunisie. Nous devrons être bien préparés et concentrés dès le coup d’envoi« . La Tunisie n’a plus goûté au Mondial depuis 2006.