La situation ne s’arrange pas à la tête de la Fédération tunisienne de football (FTF). Et ce n’est pas l’annulation de la réunion du Bureau Fédéral, prévue mardi soir, qui va apaiser les tensions. Faute de quorum atteint (quatre membres fédéraux absents), la réunion, au cours de laquelle devait être décidée la nature de la prochaine Assemblée Générale (élective ou non), a été reportée à une date ultérieure. Très contesté depuis son arrivée cette année à la tête de l’instance, Anouar Haddad s’accroche à son pouvoir. Face à la pression du public et des clubs, et sur fond d’échec probable des Aigles de Carthage dans la qualification pour la prochaine CAN, jusqu’à quand tiendra-t-il ?