Après le match amical remporté face au Mali la semaine dernière (4-2), Sami Trabelsi s’est expliqué sur son choix d’organiser un match amical supplémentaire face à la Jordanie (3-3) à Amman le 22 août pour préparer le match crucial face au Malawi en septembre pour le compte de la cinquième journée de qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations 2012. « Je ne sais pas pourquoi nous les Tunisiens considérons que les pays du Moyen-Orient sont à la traîne en ce qui concerne le football, affirme le sélectionneur tunisien sur les ondes de Mosaïque FM. Ce n’est pas le cas. Bien-sûr, ce n’est pas le même style de jeu mais à ce moment de la saison, nous ne pouvions rencontrer que des équipes asiatiques. Nous avons bien essayé de trouver un adversaire africain. Nous sommes entrés en discussion avec quatre ou cinq équipes nationales mais leurs joueurs sont en Europe et ils ne peuvent jouer que sous les dates prévues par la FIFA. Nous devions jouer un deuxième match amical et nous nous sommes mis d’accord avec les Jordaniens que je remercie pour nous avoir payé l’hébergement et le voyage. Jouer un match amical est toujours mieux que juste s’entraîner. »