Bien que les participants à la réunion de jeudi, qui devait regrouper les présidents des clubs tunisiens de l’élite et des membres de la FTF (Fédération tunisienne de football) soient partis avec peu d’espoir, il semble que celle-ci ait permis de faire avancer les choses. Une nouvelle réunion est en effet prévue ce vendredi entre le président de la FTF, trois dirigeants de clubs et le Premier ministre, revendication initiale des formations de l’élite. En cas d’accord, la reprise du championnat pourrait avoir lieu mardi 27 août afin de laisser suffisamment de temps aux clubs tunisiens engagés dans les compétitions continentales de préparer leur rencontre du week-end suivant. Au bord du gouffre financièrement, les clubs de l’élite demandent un dédommagement pour la tenue des matches à huis-clos. Jeudi, le ministère des Sports, autorité de tutelle de la FTF, a également fait savoir, via un communiqué, qu’il faisait tout son possible pour régler la situation. L’instance a demandé à chaque club de lui fournir un dossier complet sur sa situation financière afin de le transmettre au Premier ministre.