Bien connu pour sa propension à utiliser les entraîneurs à vitesse grand V, le football algérien ne trahit malheureusement pas à sa réputation. Nommé sur le banc de l’USM Alger fin juin, Adel Amrouche vient de l’appendre à ses dépens. D’après le site DZfoot, l’ancien sélectionneur du Burundi a déjà quitté son poste, sans même avoir dirigé le moindre match officiel, à trois jours du coup d’envoi de la saison. Visiblement, la direction de l’USMA n’a pas apprécié les performances du champion en titre lors des matchs de préparation. Actuel directeur technique des Rouge et Noir, Bernard Simondi devrait lui succéder sur le banc.