Cible de plusieurs rumeurs au sujet d’une double vie ou encore d’un enfant caché, toutes émises par le Sun, Yaya Touré a fini par obtenir gain de cause. Le tabloïd anglais a fait retirer tous ses articles diffusés sans preuves et présenté ses excuses au milieu de terrain ivoirien.


A force de surfer sur le buzz et les rumeurs, l’une d’elle finit forcément par vous rattraper… Le Sun l’a une fois de plus appris à ses dépens. A l’origine d’une série d’articles à sensation au sujet de la supposée double vie de Yaya Touré, le tabloïd britannique a fini par récolter le courroux du milieu de terrain de Manchester City. L’Ivoirien a reçu les excuses du quotidien qui avait très largement diffusé des allégations sans fondement sur sa vie privée à coups de Unes évoquant un enfant fruit d’une relation hors-mariage ou encore des relations avec une prostituée.

Autant d’allégations sans preuves concrètes et finalement démontées par les représentants du joueur. « Durant ces 12 derniers mois, The Sun a publié des articles personnels au sujet de Yaya Touré. Nous avons retiré ces articles de note site web et tenons à nous excuser pour tous les désagréments causés au joueur« , a fait savoir le tabloïd sur son site, reconnaissant qu’elles étaient infondées et mettant ainsi un terme aux nombreuses rumeurs propagées.

Un fait qui pourrait sembler anodin mais qui est une première, le tabloïd anglais n’ayant jamais fait une telle démarche après avoir publié des articles. Désormais blanchi, Yaya Touré lui peut désormais se focaliser uniquement sur le terrain, après avoir remporté un match devant les tribunaux.