Alors que le Zamalek et Marreikh peinent à trouver un accord sur le montant du transfert d’Essam Al-Hadari, le joueur lui, brule d’impatience. « Je ne sais vraiment pas pourquoi les négociations ont toujours pris beaucoup de temps ici (en Égypte), déplore le gardien. Quand je rejoignais Sion FC, il a fallu seulement une heure, déclare le gardien sur Modern TV. J’espère que les pourparlers entre Zamalek et Merreikh seront vite concluants, cela y va du bien de Zamalek et du mien » ajoute le quadruple champion d’Afrique.