Zamalek : arbitrage, organisation… Berkane dénonce, la CAF ouvre une enquête (officiel)

La finale retour de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) entre la RS Berkane et Zamalek a laissé des traces, notamment dans le camp marocain.

Dimanche soir, Zamalek a remporté la finale retour de la Coupe CAF contre la RS Berkane au Caire (1-0) et conquis le trophée grâce à son but marqué à l’extérieur (2-1 le 12 mai à Berkane), refaisant ainsi le coup de 2019 où les Chevaliers Blancs avaient touché le graal malgré une défaite au match aller au Maroc. Si en fin de match, alors que quelques minutes seulement séparaient les Égyptiens de leur deuxième sacre dans l’histoire du tournoi, les Berkanis disjonctaient en prenant pour cible les Cairotes – et récoltant logiquement plusieurs cartons rouges –, c’est bien le camp marocain qui a protesté après le match.

Berkane attaque l’arbitrage

En effet, les dirigeants du club orange et noir ont formulé plusieurs reproches envers l’arbitrage. “Des fois, des choses dépassent les joueurs lors des matchs, dont notamment les erreurs d’arbitrage. Les analystes devront revoir les séquences pour juger si nous étions lésés par l’arbitre et nous rendre justice”, a lancé le président de la RSB, Abdelhakim Benabdallah dans des propos relayés par Le360 Sport.

Si ce dernier s’est rapidement projeté dans l’avenir en promettant aux supporters “d’autres finales” de coupe africaine (cette finale de Coupe CAF étant la dernière, vu que le tournoi disparaitra à partir de la saison prochaine), la pilule a davantage du mal à passer chez Abdelmajid Madrane. En effet, le président délégué de Berkane a non seulement tapé sur l’arbitrage, mais aussi sur l’organisation. “Pour moi, c’était chaotique. Comment se fait-il que nous soyons obligés de débarquer à plus de 500 mètres du stade et parcourir une telle distance à pied avant d’y arriver ? Cela ne donne pas une bonne image du football arabe et africain”, a-t-il pesté.

La CAF ouvre une enquête

En parallèle, la CAF a épinglé, elle, les mauvais agissements des supporters égyptiens au stade international du Caire. “La CAF condamne fermement les atteintes à la sécurité et le mauvais comportement des spectateurs pendant et après la finale retour de la Coupe de la Confédération TotalEnergies entre le Zamalek SC et le RS Berkane qui s'est déroulée au Caire (Égypte) le dimanche 19 mai 2024”, peut-on lire dans un communiqué publié lundi sur son site officiel.

Dans la foulée, l’instance a annoncé l’ouverture d’une enquête contre l’écurie Rouge et Blanc. “La CAF a saisi les instances compétentes de la CAF pour enquête et mesures disciplinaires si nécessaire, sur les incidents et le comportement du Zamalek SC, de ses joueurs, des officiels et de toute autre partie pendant et après le match”, conclut la note.

Zamalek : arbitrage, organisation… Berkane dénonce, la CAF ouvre une enquête (officiel)
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.