A la recherche d’un entraîneur pour remplacer Hossam Hassan, remercié la semaine dernière, la direction du Zamalek, seulement dixième du championnat après quatre journées, a coché le nom de trois techniciens sur sa short-list. Tous sont sud-américains : Carlos Bianchi, mythique entraîneur de Boca Junior et qui compte quatre Copa Libertadores à son palmarès, Hector Cuper, deux fois finalistes de la Ligue des champions avec Valence en 2000 et 2001, et Jorge Luis Pinto, qui a conduit le Costa Rica à une surprenante place de quart de finaliste au Mondial 2014. Ancien entraîneur du Zamalek, Jorvan Vieira avait été contacté mais a refusé le poste car il est actuellement sélectionneur du Koweït.