La CAF a publié un communiqué sur son site afin de préciser qu’elle n’était en rien responsable de la tenue à huis clos de la rencontre des 16e de finale de Ligue des champions entre Zamalek et Kabuscorp (1-0). L’organisation africaine confirme que le club égyptien, la Fédération égyptienne et les autorités locales étaient les seuls décideurs sur l’organisation de la partie. Le match retour en Angola de ce vendredi s’annonce en revanche plus bruyant, les spectateurs étant les bienvenus pour l’occasion.