De retour au Zamalek depuis janvier, Mido n’a toujours pas porté les couleurs du club égyptien. La faute à des problèmes administratifs qui empêchent l’ancien attaquant de l’OM de jouer dans le championnat local. Et cela commence à agacer du côté des Chevaliers Blancs. « Si Mido veut partir, personne ne peut l’arrêter, a assuré Ibrahim Hassan, le directeur du football de Zamalek à FilGoal. C’est un joueur important et nous espérions l’avoir avec nous cette saison mais il a le droit de décider de son futur. » Mido, qui a signé un contrat de trois ans et demi avec Zamalek, serait dans le viseur de Fulham.