Le retour de Mido au Zamalek n’est pas encore écrit dans le marbre. Libre de tout contrat depuis son départ de l’Ajax Amsterdam en décembre, l’international égyptien n’a toujours pas retrouvé de club. Son retour au pays semblait acté mais les Chevaliers Blancs n’ont pas l’argent, qui devait être prêté par l’ancien président du club, Mamdouh Abbas. « Abbas devait payer pour les six premiers mois du contrat de Mido, a expliqué Ibrahim Hassan, directeur sportif du Zamalek, à FilGoal. Mais nous avons eu la surprise de recevoir à la place une lettre nous indiquant que nous pouvions déduire ce payement de la dette que le club lui doit. Maintenant, nous voilà dans une situation peu enviable puisque nous n’avons pas les moyens de le payer. »  L’ancien Marseillais aurait dû signer son contrat dans la semaine.