Bénin
Bénin : c’est fini pour Tchomogo
Sélectionneur du Bénin depuis deux ans, Oumar Tchomogo ne sera pas reconduit au terme de son contrat qui s’achève ce samedi. Un technicien étranger devrait lui succéder sur le banc des Ecureuils.

Fin de l’aventure pour Oumar Tchomogo. Sélectionneur du Bénin depuis décembre 2015, le technicien ne sera pas reconduit au terme de son contrat qui s’achève ce samedi, a annoncé le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky. "Tout en saluant les efforts fournis dans le cadre de sa mission de sélectionneur national, je me dois de vous faire part de la volonté du gouvernement d’impulser une dynamique plus forte à l’encadrement de nos équipes nationales de football", s’est justifié l’homme politique dans un courrier.

En 34 matchs à la tête des Ecureuils (sélections A et A’ confondues), l’ancien attaquant s’en va sur un bilan de 12 victoires, 11 nuls et 11 défaites, 41 buts marqués et 42 encaissés. Il avait échoué d’un cheveu dans les qualifications à la CAN 2017 puis dans celles pour le CHAN 2018. La presse locale lui reproche ces résultats moyens et une absence de fond de jeu. S’il est vrai que les Béninois s’en sont souvent remis aux fulgurances de l’inusable Stéphane Sessègnon ces derniers mois, il faut aussi reconnaître que l’arrêt du championnat local durant l’essentiel de son mandat et les nombreuses blessures (Imorou, Gestede,…) n’ont pas facilité le travail de Tchomogo à chaque rassemblement.

Pour succéder au technicien de 39 ans, les décideurs béninois vont visiblement privilégier un sélectionneur étranger. Le site BjFoot.com mentionne ainsi les pistes menant aux Français Patrice Neveu, Michel Dussuyer et Alain Giresse. Grand baroudeur du football africain et passé notamment par la Mauritanie, Neveu est libre depuis son départ de la sélection d’Haïti il y a un an, tandis que Dussuyer a quitté la Côte d’Ivoire après le fiasco de la CAN 2017, avant que Giresse n’en fasse de même avec le Mali en septembre dernier. A noter que Dussuyer a déjà occupé le banc des Ecureuils entre 2008 et 2010, mais comme pour Giresse, ses exigences salariales risquent de constituer un potentiel obstacle. Affaire à suivre...


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Bénin

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche