Depuis la finale aller de Ligue des champions remportée vendredi par Al Ahly contre l’Espérance Tunis (3-1), les deux penalties très contestables accordés au club cairote font couler beaucoup d’encre. L’entraîneur des Diables Rouges, Patrice Carteron, a contre-attaqué en accusant l’EST de ne pas être irréprochable non plus. Le technicien français affirme avoir été victime d’une agression.

« J’ai été attaqué par un joueur de l’Espérance. Il m’a agressé avec son pied, a dénoncé l’ancien coach du TP Mazembe sur la chaîne TV du club. En plus de la violence des supporters tunisiens, les joueurs d’Al Ahly ont été insultés à plusieurs reprises. J’aurais aimé que l’ambiance générale soit meilleure. De tels incidents ont gâché le bonheur de la victoire. »