Al Ahly est sans aucun doute le meilleur club de football en Egypte et en Afrique. Son palmarès parle pour lui avec 36 titres de champion d’Egypte et six en Ligue des Champions. A cela s’ajoute, le fait que la formation égyptienne soit le deuxième club africain à participer à la Coupe du monde des clubs après le Raja Casablanca. Afrik-Foot revient sur la vie de cette équipe.


Sous l’ère coloniale, le club d’Al Ahly voit le jour le 24 avril 1907. Un groupe d’étudiants égyptiens très patriote est l’origine de la création de cette équipe de football. La formation égyptienne se crée une identité différente à celle des autres clubs africains existants en ne faisant appel qu’à des joueurs locaux pour constituer son effectif. Une règle va même être validée par l’assemblée générale à l’issue d’une réunion qui s’est tenue en 1925 pour appuyer cette idéologie. Pour jouer sous les couleurs d’Al Ahly, les joueurs doivent obtenir la nationalité égyptienne. Cette mesure permet ainsi aux Diables Rouges de faire grandir leur popularité dans le pays et d’être le club du peuple.

A l’époque, les organisations d’étudiants se battaient contre l’occupation britannique sur le sol égyptien. Par le biais d’Al Alhy qui signifie le « national », le président de l’union des étudiants, Omar Lotfi, qui est le leader de ce courant, a poursuivi son combat anticolonial. C’est donc avec une étiquette très patriote qu’Al Ahly fait ses premiers pas dans le monde du football avec comme premier président Mitchell Ince. L’Anglais a joué un rôle important dans la structure du club avec l’obtention de permis de construire pour les terrains appartenant à l’équipe puis des bureaux reliés au réseau électrique. Avec ces éléments, le club est logiquement devenu l’un des clubs les plus modernes et les mieux organisés de tout le Moyen-Orient. De plus, la mise en place d’une institution patriotique de ses dirigeants leur a valu un autre surnom : « le club des valeurs. »

Al Ahly, roi d’Egypte

Des infrastructures de haute qualité et une identité à part entière, tout semble réuni pour que le club domine à l’échelon national et continental et le succès arrive très rapidement. Al Ahly s’adjuge les 10 premières éditions du championnat d’Egypte, créé en 1948. Pendant cette période, deux pépites, Mokhtar El Tetsh considéré comme le plus grand joueur égyptien de tous les temps, et El Fanagily comme le meilleur footballeur égyptien des années 1950 les emmènent vers de nombreuses victoires.

A ce moment là, la popularité du club croît de façon exponentielle pour atteindre aujourd’hui jusqu’à plus de 50 millions de supporters. Mais en 1960, son éternel rival du Caire, le Zamalek, met fin à cette suprématie. Al Ahly se reprend dans les années 1970 avec le Hongrois Nandor Hidegkuti. Sous ses ordres, l’équipe ajoute 7 titres de champion supplémentaires et remporte sa première Ligue des Champions en 1982, cinq autres suivront. L’année suivante son meneur de jeu Mahmoud El Khatib devient le premier footballeur de son pays couronné joueur africain de l’année.

La légende continue

Les Diables Rouges vont connaître un autre cycle de succès sous les ordres du Portugais Manuel José. Le technicien lusitanien a réussi à faire de son équipe la formation la plus performante du continent africain. Sous sa houlette, les Cairotes ont remporté plus de 18 trophées, ce qui fait de lui le coach le plus titré de l’histoire du club. En 2005, Al Ahly réussit l’exploit de remporter le championnat d’Egypte sans jamais connaître la moindre défaite, s’imposant 24 fois en 26 journées, pour un total de 74 points sur 78 possibles.

Des joueurs exceptionnels comme l’ancien gardien Essam El Hadary, le défenseur Wael Gomaa, la légende Hossam Hassan et le meneur de jeu Mohamed Aboutrika ont contribué à cette nouvelle domination du club égyptien, eux qui ont fait aussi le bonheur de la sélection nationale avec trois CAN consécutives entre 2006 et 2010. Aujourd’hui et après les incidents de Port-Saïd, Al Ahly se trouve toujours au sommet avec une qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions 2012.