La direction d’Al Ahly, sacré huit fois en Ligue des champions, connaît actuellement des changements majeures. Président des Diables Rouges depuis 2002, Hassan Hamdi a été chassé de son poste par le ministre des Sports égyptien, Taher Abou-Zeid. Il est reproché au dirigeant de 64 ans sa longue présidence à la tête du club, mais aussi et surtout son implication dans une affaire de malversation financière au profit du club. A noter que les collaborateurs du président déchu ont également été relevés de leurs fonctions et devront également se présenter devant la justice.