Le casse-tête se confirme pour Milovan Rajevac. Déjà privé d’Aïssa Mandi, forfait, le sélectionneur de l’Algérie devra également se passer d’Hichem Belkaroui pour la réception du Cameroun dimanche dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. Convoqué bien qu’incertain, le défenseur de l’Espérance Tunis ne sera pas remis à temps et il a été libéré lundi, indique la Fédération algérienne.

Du coup, Liassine Cadamuro, Mehdi Tahrat et Nacereddine Khoualed, qui n’offrent pas les mêmes garanties, sont en balance pour former la charnière centrale aux côtés de Carl Medjani. De quoi faire regretter un peu plus la non-convocation du Rennais Ramy Bensebaini.