Souvent tendues, les relations entre les joueurs de la sélection algérienne et les journalistes locaux ont connu un nouvel épisode qui a fait couler beaucoup d’encre jeudi. A l’issue du match amical contre la RD Congo (1-1), le milieu de terrain Hicham Boudaoui est en effet passé en zone mixte sans s’arrêter. Cette attitude n’a pas plu à un journaliste, qui a cru bon de lancer l’équivalent d’un «tu te la pètes !» en direction du joueur de l’OGC Nice. En proie à des problèmes personnels, le jeune Fennec (20 ans) aurait très mal pris ces propos au point de pleurer une fois rentré dans le bus de l’équipe.

Cet incident a poussé les tauliers du vestiaire à aller s’expliquer avec le journaliste en question, pendant que d’autres confrères allaient s’excuser auprès du sélectionneur Djamel Belmadi pour ces propos déplacés. De son côté, la Fédération algérienne (FAF) a dénoncé dans un communiqué cette «agression verbale abjecte» et de «bas étage». L’instance a promis de prendre «les mesures nécessaires envers toute personne coupable de telles dépassements», avant d’effectuer un rappel.

«Il est utile de rappeler le principe qu’en zone mixte d’après-match les joueurs des deux équipes doivent passer par cet espace mais ne sont pas obligés de donner des interviews s’ils ne le souhaitent pas», a souligné l’instance. A bon entendeur…

📌لاعبو #الخضر ينتفضون بعد استفزاز زميلهم هشام #بوداوي بكلمة "تحلبت" ⚽⚽⚽

📌لاعبو #الخضر ينتفضون بعد استفزاز زميلهم هشام #بوداوي بكلمة "تحلبت"⚽⚽⚽

Publiée par ‎النهار الجديد‎ sur Vendredi 11 octobre 2019