Algérie : le constat cash de Chaïbi sur le fiasco de la CAN

L’international algérien Farès Chaïbi s'est entretenu avec le journal allemand Bild, revenant sur la récente déception de l'équipe d'Algérie lors de la CAN 2023, où les Fennecs n'ont pas réussi à passer la phase des poules.

Élu homme du match lors du premier affrontement contre l’Angola (1-1) lors de la phase de poules, Chaïbi n'a pourtant pas conservé sa place de titulaire, et il a assisté avec impuissance, sur le banc, à la défaite contre la Mauritanie (0-1), scellant ainsi l'élimination. Dans cette interview, l'ancien joueur de Toulouse a partagé son constat sur la contre-performance de l'Algérie en Côte d'Ivoire. “Ce fut une grande déception. Les attentes et la pression sont toujours élevées en Algérie. Mais j'ai vécu cela et je me prépare maintenant pour les prochains matchs avec l'Eintracht“, a-t-il d'abord confié en se tournant vers l'avenir.

“Nous étions bien préparés”

Clairement, le Fennec ne cherche pas d'excuses  : “De mon point de vue, nous étions bien préparés pour le tournoi et le climat, car nous nous y étions déjà habitués lors du camp d'entraînement. Le tournoi était également très bien organisé. Les conditions de terrain étaient bonnes, même si les conditions générales ne sont certainement pas comparables à celles de l'Europe. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu…

Malgré cette déception, le joueur de 21 ans, arrivé au club allemand en août dernier pour 10 millions d'euros, semble retrouver son aisance avec l'Eintracht Francfort, avec qui il a inscrit deux réalisations et huit passes décisives en 22 apparitions. Samedi, le natif de Lyon, en France, a une nouvelle fois été passeur décisif pour l'ouverture du score de son équipe face à Bochum, signée par l'Egyptien Omar Marmoush (14e), même si cela n'a pas suffi à empêcher le match nul (1-1) en Bundesliga.

Notons que l’Algérie est en passe de trouver un nouveau sélectionneur à la tête de l’équipe nationale, après avoir remercié Djamel Belmadi à la suite du naufrage ivoirien. Le président de la fédération algérienne de football (FAF) Walid Sadi est d’ailleurs présent en Côte d'Ivoire ce week-end, où il pourrait rencontrer le futur coach des Fennecs.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.