Star de l’Algérie depuis plusieurs années, Riyad Mahrez a été convoqué pour la première fois en sélection par Vahid Halilhodzic juste avant la Coupe du monde 2014. A l’époque, l’ailier jouait en D2 anglaise à Leicester et Halilhodzic affirme avoir dû se battre pour imposer sa présence.

«Nous observions beaucoup de footballeurs dans différentes équipes et quelqu’un m’a dit qu’il y avait un joueur qui venait d’être transféré à Leicester en deuxième division anglaise, j’ai regardé deux de ses rencontres et à partir du mois de mars il a commencé à jouer régulièrement avec son équipe et j’ai vu des choses intéressantes, mais malheureusement personne ne l’avait encore contacté pour l’EN (équipe nationale). Je me rappelle que quand je l’ai convoqué, tout le monde n’était pas ravi» , a souligné l’actuel coach de Nantes dans des propos tenus sur beIN Sports et retranscrits par le site DZfoot.

«J’étais à la recherche de joueurs avec ses qualités et je lui ai donné ma confiance. (…) Par la suite, il est devenu le meilleur joueur du championnat anglais et je suis heureux pour lui. Aujourd’hui, les gens commencent à s’excuser et ils me disent que mon choix était bon. Je suis heureux de lui avoir donné sa chance» , s’est félicité le technicien franco-bosnien. Mahrez, Slimani : « Coach Vahid » , toujours très populaire en Algérie, a vraiment eu du nez.