Vainqueur du Mali (1-0), mardi soir à Blida à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, l’Algérie a préparé de la meilleure des manières les barrages à venir pour aller au Mondial. A l’issue de la partie, le sélectionneur des Verts et les joueurs ne cachaient pas leur satisfaction.


Propos recueillis par nos confrères du Buteur

 Retrouvez le compte-rendu du match Algérie-Mali ici

Vahid Halilhodzic, sélectionneur Algérie

« C’est une très belle victoire. Nous avons gagné avec panache et nous avons mérité cette victoire. J’ai beaucoup aimé la générosité affichée par les joueurs. Par ailleurs, j’ai été surpris par la prestation de la sélection du Mali qui m’a vraiment impressionné. En dépit de son élimination bien avant ce match, elle s’est appliquée et a bien joué. Cette victoire est la meilleure préparation possible pour les matchs barrages. Nous avons été plus solides que nous l’avons été lors de notre précédent match face à la Guinée (…) Je n’ai pas un adversaire particulier que je veux affronter. Certes, j’aimerai bien éviter certaines équipes, mais il faut que vous sachiez que ce sera du 50/50. »

Hilal Soudani, attaquant

« Je pense qu’on a assuré le plus important jusqu’à présent. Nous avons décrochés cinq victoires contre une seule défaite seulement. Je remercie tous les joueurs ainsi que les supporters. Sincèrement, je n’ai aucune préférence quant à notre adversaire lors des barrages. On est prêt à affronter n’importe quelle équipe. »

Hassan Yebda, milieu de terrain

« Aujourd’hui, on a eu affaire à une bonne équipe du Mali qui s’est pas mal débrouillée sur le terrain. Toutefois, je pense qu’on a bien joué. On a su contrôler la situation et inscrire le but de la victoire. Désormais, on doit redoubler d’effort et préparer convenablement le match barrage. »

Seydou Keita, capitaine Mali

« Nous sommes très déçus par cette défaite que nous ne méritons pas. J’aurais voulu me qualifier à la Coupe du monde et participer à cette compétition. A travers le match aller et celui de ce soir, il apparaît clairement qu’il n’y a pas une grande différence entre les équipes du Mali et de l’Algérie. Si nous avions été plus réguliers dans notre parcours, nous aurions pu nous qualifier. Les Algériens ont été plus réguliers que nous.«