Mardi, l’Algérie a déroulé contre la Colombie (3-0) en match amical à Lille devant un public en liesse. Il s’agissait du premier match des Fennecs en France depuis près de 11 ans. Et le sélectionneur algérien Djamel Belmadi compte bien que l’attente soit moins longue la prochaine fois avant de revoir les vainqueurs de la CAN 2019 dans l’Hexagone.

«Il y a en France une forte communauté algérienne. La plus grosse du monde. D’une certaine manière, c’était un test pour savoir si les choses se passaient bien. C’est malheureux à dire, mais il fallait montrer patte blanche», a estimé l’ancien meneur de jeu de l’OM en conférence de presse. «Certaines villes nous ont refusé de disputer ces matchs-là. À tort ou à raison. Le débat n’est pas là. Mais jouer à Nice, Marseille, Paris, ce serait désormais à reproduire.»

L’absence de débordement majeur mardi offrira désormais un argument de plus aux Fennecs.