Algérie : la mise au point de Maxime Lopez

Maxime Lopez, le milieu de terrain de la Fiorentina en Série A, a clarifié sa position vis-à-vis de l'équipe nationale algérienne dans une interview accordée à Le Carré.

L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille, dont le nom a été évoqué par le passé comme un potentiel renfort pour les Fennecs, a mis les points sur les i concernant les rumeurs de son approche par la fédération algérienne de football.

Malgré ses origines algériennes, Lopez a affirmé n'avoir jamais été directement contacté par la fédération ou le sélectionneur national. « Par rapport aux origines de ma mère on a la possibilité de jouer pour l'équipe d'Algérie, donc mon frère (Julien Lopez, joueur au Paris FC en Ligue 2, ndlr) a fait la Coupe du monde U17 avec l'Algérie et donc bien évidemment qu'on a cette possibilité là. Je reçois beaucoup de message du peuple algérien, je les remercie car cela fait plaisir mais pour ce qui est de la fédération ou même du sélectionneur je n'ai jamais eu d'appel concret », a-t-il déclaré, dissipant ainsi toute ambiguïté sur le sujet.

Je suis focalisé sur l'Equipe de France”

Pour Lopez, bien que l'option de représenter l'Algérie soit techniquement possible grâce aux origines de sa mère, son cœur et ses ambitions semblent orientés ailleurs. Il exprime un profond respect pour la sélection algérienne et pour le pays de sa mère, tout en soulignant sa priorité actuelle : « Cela reste une très bonne sélection, j'ai énormément de respect pour cette équipe, ça reste le pays d'origine de ma mère, je ne parlerai pas mal dessus mais pour l'instant pour être honnête je suis focalisé sur l'Equipe de France ».

Cette mise au point de Maxime Lopez intervient dans un contexte où l'Algérie, à l'instar de nombreuses autres nations, cherche à renforcer son équipe nationale en vue des compétitions futures. Les joueurs de la diaspora algérienne, avec leurs parcours et expériences diversifiés dans les championnats étrangers, représentent une réserve potentielle de talents pour les Fennecs. Toutefois, la décision de représenter un pays plutôt qu'un autre reste profondément personnelle et est influencée par de multiples facteurs, allant de la connexion personnelle à une nation à la stratégie de carrière.

Algérie : la mise au point de Maxime Lopez
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.