Ancien adjoint de Christian Gourcuff et nommé sélectionneur intérimaire de l’Algérie depuis le départ du Breton, Nabil Neghiz a rempli sa mission en ramenant la qualification pour la CAN 2017 des Seychelles (2-0) jeudi. Alors que la Fédération (FAF) devrait avancer le processus de désignation du nouveau sélectionneur d’ici à début juillet, l’homme en place n’a exclu aucune possibilité.

« Si la Fédération renouvelle sa confiance en moi, je resterai dans la sélection car c’est un devoir. Si on me demande de partir, je m’en irai avec le sourire, le même avec lequel je suis arrivé !« , a assuré Neghiz dans des propos relayés par le site DZfoot. « Je remercierai à ce moment-là le président (Mohamed Raouraoua) de m’avoir donné l’opportunité d’entraîner l’équipe nationale et de me former au haut niveau pendant deux ans. J’ai vécu mes plus belles années dans le football au sein de cette équipe nationale. Je reviendrai toujours avec un immense plaisir car il s’agit de mon pays« , a-t-il sougliné. Dans ce cas, Abdelhak Benchikha, limogé en 2011, resterait le dernier technicien local à avoir dirigé durablement les Fennecs.