Algérie : Sadi en Suisse pour le futur sélectionneur !

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi, est proche de toucher au but pour le nouveau sélectionneur des Fennecs.

Le feuilleton de la quête du remplaçant de Djamel Belmadi se rapproche de son épilogue. Du moins à en croire DZfoot. Selon le site algérien, qui cite l’émission Troisième mi-temps sur Radio El Bahdja, Walid Sadi a rencontré l’entraineur Vladimir Petkovic ce lundi en Suisse. La raison ? Boucler les négociations autour de ce qui est présenté comme son futur contrat sur le banc des Fennecs.

Les contours du futur contrat dévoilé

D’après la même source, l’accord porte sur un bail de deux ans, soit jusqu’en 2026, comme rapporté précédemment par nos soins. Concernant le salaire, celui-ci devrait être aux alentours de 120 000 euros mensuels, soit beaucoup plus élevé que ce qu'indiquaient les rumeurs. Les objectifs du Suisse seront d’atteindre les quarts de finale de la prochaine CAN 2025 au Maroc, et de décrocher la qualification pour la Coupe du monde 2026. À moins d’un nouveau rebondissement, l’officialisation devrait intervenir au plus tard jeudi.

Cette information est de nature à écarter définitivement l’option José Peseiro qui était pourtant annoncé comme nouveau favori après le refroidissement du dossier Carlos Queiroz. De son propre aveu, l’actuel sélectionneur des Super Eagles et son agent avaient récemment jeté un froid en signifiant leur intention de faire languir les pensionnaires de Dely Ibrahim. Ce qui a peut-être froissé Sadi et compagnie. “Nous n’avons pas encore donné de réponse à la FAF. José Peseiro est très fatigué, il doit d’abord se reposer puis nous déciderons de son avenir. Nous étudierons l’offre de l’Algérie comme toutes les autres offres que nous avons reçues”, avait notamment fait savoir l’agent du concerné. Problématique alors que la FAF souhaite annoncer le nom de l'heureux élu à l'occasion de son bureau fédéral programmé mercredi.

Algérie : Sadi en Suisse pour le futur sélectionneur !
Prudence Ahanogbe