Le nouveau sélectionneur de l’Algérie, Milovan Rajevac, est arrivé à Alger. En attendant sa première conférence de presse prévue jeudi, le Serbe a visité le centre technique national de Sidi Moussa ce mercredi et a prononcé ses premiers mots en présence des dirigeants de la Fédération algérienne.


Milovan Rajevac pose ses valises ! Nommé sélectionneur de l’Algérie le mois dernier, le Serbe a rejoint le pays des Fennecs mardi soir afin de prendre ses nouvelles fonctions. Le lendemain, le technicien de 62 ans a visité le centre technique national de Sidi Moussa en présence du président de la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua. Et d’après son traducteur, l’ancien sélectionneur du Ghana s’est montré très impressionné.

« Il s’agit d’une équipe nationale qui est actuellement la meilleure en Afrique. Après tout ce que j’ai vu aujourd’hui, rien d’autre ne pourrait me satisfaire que la première place« , a assuré Rajevac en présence de membres de la FAF et du staff technique des Verts qu’il a reconnus après les avoir « vus à la télévision ou lors de confrontations« .

« C’est le résultat qui compte« 

« Avec notre collaboration, j’espère faire de grands exploits avec l’Algérie. Toutes les infrastructures et conditions sont à disposition pour réussir ce challenge. J’ai remarqué la fierté des joueurs à porter le maillot de l’équipe nationale, c’est très important. Dans le football, on ne se souvient que du résultat et c’est le résultat qui compte« , a conclu le Serbe.

Une petite phrase qui vise peut-être à marquer une rupture avec son prédécesseur Christian Gourcuff. Bien que loué pour son jeu flamboyant, le Breton avait échoué à mener les Fennecs au-delà des quarts de finale à la CAN 2015. Rajevac aura l’occasion de dévoiler davantage sa méthode au cours d’une conférence de presse prévue à 11 heures (heure locale) ce jeudi.