Président de la Fédération algérienne (FAF) de 2001 à 2006 et depuis 2009, Mohamed Raouraoua résistera-t-il au fiasco de la CAN 2017 ? Alors que le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a ouvertement appelé à son départ, le dirigeant a bénéficié de la confiance des membres du bureau fédéral qui s’est tenu ce samedi matin. L’intéressé a lui-même expliqué réfléchir à un nouveau mandat en vue des élections qui auront lieu le 20 mars, rapporte le site DZfoot.

L’échec à la CAN 2017 a également été abordé lors de cette réunion. « Les responsables concernés ont fait un compte rendu de la participation de notre équipe nationale à la dernière Coupe d’Afrique qui, hélas, n’a pas atteint les objectifs assignés. Des mesures techniques devront être prises pour remettre à niveau l’équipe nationale afin qu’elle puisse assurer une meilleure représentation lors des prochaines échéances internationales« , a annoncé un communiqué.