Victime de deux graves blessures au genou, Faouzi Ghoulam n’est plus apparu en sélection algérienne depuis septembre 2017. Cela fait pourtant près d’un an que le latéral gauche de Naples a retrouvé les terrains, mais visiblement celui-ci n’est pas très chaud pour revenir avec les Fennecs, comme l’a confié le sélectionneur Djamel Belmadi ce mardi en conférence de presse.

«Je ne fais de croix sur personne. Ghoulam, je le suis, je communique avec lui. J’ai été le voir quand son genou était en vrac. Le retour n’a pas été à la hauteur des efforts qu’on a fait dans un sens… Et je parle de dernièrement, pas de choses anciennes. Lui donner une chance, mais est-ce qu’il la veut ?», s’est interrogé le technicien.

Pour l’heure, l’ancien Stéphanois souhaite visiblement limiter les risques de rechute en profitant des dates FIFA pour se reposer…