Algérie : un Niçois de plus arrive chez les Fennecs !

Les 23 et 27 mars, l’Algérie affronte le Niger à l’occasion des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2023. En prévision de cette échéance, le sélectionneur Djamel Belmadi doit dévoiler sa liste dans les prochains jours.

Celle-ci devrait marquer la première convocation du latéral gauche de Wolverhampton, Rayan Aït-Nouri. Alors que d’autres noms plus hasardeux circulent, à l’instar d’Houssem Aouar (Lyon) et de Yacine Adli (AC Milan), au moins un autre binational pourrait être appelé pour la première fois pour l’occasion.

Ce lundi, le journal L’Equipe révèle en effet que la pépite de l’OGC Nice, Badredine Bouanani, a dit oui aux Fennecs à l’issue de longues discussions avec Belmadi. International français U16, U18 et U19, l’Aiglon était considéré comme l’un des plus grands talents de sa génération par la Fédération française de football (FFF). Cette saison, l’ailier de 18 ans est apparu à 10 reprises avec l’équipe première du Gym toutes compétitions confondues, avec 3 passes décisives à la clé. Selon la même source, les deux internationaux algériens du club azuréen, Youcef Atal et Hicham Boudaoui ont également pesé dans sa décision.

Chaïbi aussi de la partie ?

Le quotidien sportif estime que Bouanani pourrait être présent dès le rassemblement de la fin du mois. Il pourrait être accompagné par un autre petit nouveau de Ligue 1, le virevoltant milieu offensif de Toulouse, Farès Chaïbi (20 ans), auteur de 6 buts et 6 passes décisives en 28 matchs en club cette saison. A la question de savoir s’il serait dans la prochaine liste de Belmadi, le Pitchoun a glissé un mystérieux «restez branchés» dimanche lors d’un direct sur Instagram. 2023 devrait donc rimer avec cure de jouvence chez les Fennecs.

Algérie : un Niçois de plus arrive chez les Fennecs !
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.