Djahid Zefizef

Nouveau rebondissement dans les dossiers Houssem Aouar et Amine Gouiri. 24 heures après avoir effectué de grandes annonces au sujet des deux binationaux, le président de la Fédération algérienne de football, Djahid Zefizef, a fait machine arrière ! Il faut dire que les affirmations du dirigeant ont rapidement été désavouées par l'entourage d'Aouar et Gouiri lui-même.

«Le seul joueur qui s’est engagé officiellement à porter les couleurs de l’Algérie, c’est Rayan Aït Nouri», a assuré Zefizef, contacté samedi par le site TSA. Le patron du football algérien assure que ses propos ont été déformés, notamment concernant le cas de Gouiri, avec qui il affirme ne pas avoir annoncé de contact. «Sur le cas Gouiri, le journaliste a évoqué son cas, j’ai répondu qu’il n’y aucun contact», jure-t-il.

De son côté, l’Agence de presse algérienne (APS) a pourtant bien retranscrit des propos contraires, mais certains journalistes réputés comme Saïd Fellak vont dans le sens inverse et affirment que le dirigeant a seulement confirmé l’arrivée d’Aït Nouri et que le reste de son intervention n'a pas été retranscrite fidèlement.

Zefizef cherche-t-il seulement à sauver les apparences en utilisant cette ligne de défense ? Ses propos ont-ils au contraire été mal traduits, avec éventuellement une volonté de décrédibiliser la FAF ? Clairement, la thèse de la “fake news” prend beaucoup de poids. En attendant la publication des audios d’origine, voilà les supporters algériens confrontés à un sacré imbroglio…