Algérie-Ziani : “Je voulais être sur le terrain”

Mis à l'écart de la sélection algérienne par le sélectionneur Vahid Halilhodzic, le milieu offensif Karim Ziani se dit encore disponible pour l'équipe nationale et attend un signal du technicien bosnien. “Je voulais être sur le terrain et aider mes partenaires dans ce match. C’est vrai que j’ai ressenti une sensation bizarre, mais c’est ça la vie, il faut l’accepter. Il faut savoir que je m’entraîne régulièrement, avec la même intensité, comme je le faisais en Europe. Je ne crois pas que mon niveau ait régressé. Si le sélectionneur décide de ne pas me retenir à nouveau pour le prochain stage, je respecterai une fois de plus sa décision. L’intérêt de l’EN passe avant tout. L’essentiel est que la sélection enchaîne les victoires. Du moment que je suis en excellente forme et que j’enchaîne les matchs avec mon club, je ne perdrai jamais l’espoir de rejouer pour les Verts. Toutefois et comme je vous l’ai déjà dit, ce sera du ressort du sélectionneur. S’il m’appelle, je répondrai présent avec une grande fierté explique“, assure ainsi le joueur d'Al Jaïsh dans les colonnes du Buteur.

Algérie-Ziani : “Je voulais être sur le terrain”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.