Prépa. CAN 2023 : le programme du jour (vendredi 13 octobre)

Les matches de préparation pour la CAN 2023 se poursuivent ce vendredi 13 octobre. Au lendemain du tirage au sort de la phase finale, 11 sélections africaines ayant obtenu le sésame pour l’édition en 2024 jaugeront leurs niveaux sur trois continents : l’Asie, l’Europe et principalement l’Afrique. Programme du jour et présentation des 8 matchs.

Corée du Sud – Tunisie

Première du groupe J des éliminatoires et récente bourreau de l'Egypte, la Tunisie affronte la Corée du Sud à Séoul à 13h (compte rendu à suivre sur Afrik-Foot). Il s’agit d’un bon test pour les Aigles de Carthage, sachant que les Tigres d’Asie, 8es de finaliste du dernier Mondial, restent invaincus depuis 3 matchs toutes compétitions confondues. L’occasion pour les ex-Mondialistes Naim Sliti, Anis Ben Slimane, Issam Jebali et Mohamed Drager, qui font leur retour, de marquer l’esprit du sélectionneur Jalil Kadri.

Guinée équatoriale – Burkina Faso

Toutes deux qualifiées pour la CAN, les Équato-Guinéens et les Burkinabè se sont affrontées deux fois en 12 ans. Ce sont les Étalons qui bénéficient de l’ascendant psychologique puisqu’ils ont remporté la seule victoire des deux confrontations (1-0 en 2011). Le dernier duel s’étant soldé par un match nul 0-0 à la CAN 2015. Toutefois, les Burkinabè partent avec un léger désavantage à Malabo (14h), à cause du forfait d’Edmond Tapsoba (remplacé par Sacha Bansé), blessé le weekend dernier avec le Bayer Leverkusen, et dont l'absence s'ajoute à celle de Bertrand Traoré.

Angola – Mozambique

Ayant terminé deuxièmes des groupes de qualifications E et L respectivement, l’Angola et le Mozambique se défient à 16h à Tavira au Portugal. À l’occasion du 8e remake de ce duel 100% lusophone depuis 2012, les Palancas Negras entendent égaliser au nombre de victoires vis-à-vis des Mambas qui peuvent se targuer de 2 succès contre 1 seul côté opposé pour 4 nuls.

Afrique du Sud – Eswatini

Ayant coiffé le Maroc (première nation qualifiée) au poteau dans le groupe K, l’Afrique du Sud fait une première répétition face au modeste Eswatini, bon dernier du groupe B des éliminatoires derrière le Burkina Faso, le Cap-Vert et le Togo. Un match qui s’apparente a priori à une promenade de santé malgré le forfait de Percy Tau. Car les Bafana Bafana restent sur un carton plein de 5 triomphes en autant de matches depuis 2013 face à leurs adversaires (144e nation FIFA).

Arabie saoudite – Nigeria

Dans le même temps, le Nigeria se mesurera face aux Faucons de l’Arabie Saoudite. Déjà privés de Taiwo Awoniyi et d’Ola Aina, les Super Eagles doivent désormais composer avec les absences d’Adebayo Adeleye, bloqué en Israël (Hapoel Jerusalem), à cause du conflit avec la Palestine, et d’Olorunleke Ojo, lequel fait face à un problème de visa. Un mal pour le bien de Tyronne Ebuehi (Empoli), Umar Sadiq (Real Sociedad) et Maduka Okoye (Udinese) appelés en renfort. Pour rappel, les deux nations ne se sont croisées qu’une seule fois, en 2010, pour un match nul 0-0.

Nouvelle-Zélande – RD Congo

À Murcie (Espagne), la RD Congo sera opposée aux Néo-Zélandais (compte-rendu sur Afrik-Foot). Les Léopards entendent confirmer après avoir arraché la première place de leur groupe de qualification lors de la dernière journée. Cela passera par une victoire dans ce qui sera leur premier duel face aux All Whites. L’occasion pour les nouveaux Bertaud, Banza, Diangana et Bayeye de briller et marquer des points aux yeux du sélectionneur Sébastien Desabre.

Guinée – Guinée-Bissau

La Guinée d’Abdoulaye Touré se frottera à la Guinée-Bissau à Setúbal au Portugal. Deuxièmes lors des éliminatoires, les deux équipes restent sur 4 oppositions depuis 2017, pour 2 succès pour le Syli National et 2 nuls. Autant dire que la balance dans ce derby penche historiquement en faveur des hommes de Kaba Diawara, contraints toutefois de composer avec une infirmerie bien remplie (Naby Keita, Bayo, Aly Keita…).

Mali – Ouganda

Enfin, dans dernier match de la soirée (21h), le Mali, leader de son groupe de qualifications, peaufinera ses réglages face à l’Ouganda, à Bamako (compte-rendu sur Afrik-Foot). Les Cranes ne verront pas la CAN mais se prépareront en perspective des éliminatoires du Mondial 2026 qui démarrent en novembre. En 4 matches face aux Ougandais, le Mali n’a jamais perdu (1 victoire, 3 nuls). Sans Cheick Doucouré, Yves Bissouma, ni Moussa Djenepo, forfaits et retournés dans leurs clubs respectifs, les Aigles ne devront toutefois pas sous-estimer leurs adversaires.

Le programme de vendredi 13 octobre

Tous les horaires sont indiqués à l'heure française, soit GMT+2.

  • 13h, Corée du Sud-Tunisie, à Séoul (Corée du Sud)
  • 16h, Guinée équatoriale-Burkina Faso, à Malabo (Guinée équatoriale)
  • 16h, Angola-Mozambique, à Tavira (Portugal)
  • 18h, Afrique du Sud-Eswatini, à Johannesburg (Afrique du Sud)
  • 18h, Arabie saoudite-Nigeria, à Portimão (Portugal)
  • 18h, Nouvelle-Zélande-RD Congo, à Murcie (Espagne)
  • 18h, Guinée-Guinée-Bissau, à Setúbal (Portugal)
  • 21h, Mali-Ouganda, à Bamako (Mali)
Prépa. CAN 2023 : le programme du jour (vendredi 13 octobre)
Prudence Ahanogbe