La belle histoire d’amour entre Cheikh Ndoye et Angers va très mal se terminer. Ce jeudi, les deux parties se retrouvaient au tribunal des Prud’hommes puisque le milieu de terrain de 34 ans dénonce une promesse d’embauche de deux ans non tenue à l’été 2019, après sa grave blessure. A la sortie de l’audience, le Sénégalais a vidé son sac.

«Je vis ça avec beaucoup de stress. Ça me touche profondément. Avec tout ce que j’ai fait pour le club, et que ce soit ça la récompense derrière…», a lâché le Lion dans des propos rapportés par Ouest-France. «J’ai été très déçu par le club et le président Chabane. On avait vécu des choses extraordinaires. Qu’un capitaine se retrouve au tribunal avec son ancien club, c’est incroyable… Je n’ai jamais vu ça. Il faut respecter sa parole, ses écrits. Aujourd’hui, ils ne respectent rien du tout.»

Une issue d’autant plus douloureuse que le joueur avait accepté de céder aux pressions du club en se faisant opérer du genou au printemps 2019, ce qui anéantissait ses chances de disputer la CAN… Comme la conciliation n’a pas abouti, une audience de jugement aura lieu le 4 mars prochain. Libre de tout contrat, Ndoye réclamerait environ 3 millions d’euros au SCO.