Anzhi : Carcela privilégie “l’aspect sportif”

Désireux de quitter l'Anzhi Makhachkala, Mehdi Carcela Gonzalez “souhaite retrouver un pays francophone pour se rapprocher de sa famille (ndlr, il est originaire de Belgique)”, a indiqué l'agent du Marocain au site alleztfc.com, précisant que le club russe n'était pas fondamentalement opposé à un départ du milieu offensif de 24 ans : “Pour le moment, il lui reste un an et demi de contrat avec l'Anzhi, mais les dirigeants le laisseront partir s'il y a une bonne offre“. “Il y a des intérêts de clubs français, belges, hollandais, anglais et espagnols. Mehdi veut se focaliser sur l'intérêt sportif. Si un coach l'appelle, sa détermination à le faire venir et le projet feront la différence“, a expliqué l'agent du Lions de l'Atlas, qui s'est ensuite exprimé au sujet de l'intérêt présumé du TFC pour son protégé. “Je n'ai pas eu de contact avec ce club, mais je sais que des personnes ont pu proposer Mehdi au TFC. On ne fermerait pas la porte à Toulouse. La ville est magnifique et il y a des perspectives d'avenir. C'est un club qui lance de jeunes joueurs, je pense à Sissoko qui est maintenant en Angleterre“, a déclaré l'agent. L'OM aurait néanmoins une longueur d'avance sur ses concurrents pour accueillir le joueur formé au Standard de Liège.

Anzhi : Carcela privilégie “l’aspect sportif”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.