Samuel Eto’o a finalement signé en Russie. Si son adaptation se passe bien, comme en témoigne son premier but sous les couleurs de l’Anzhi Makhachkala, l’international camerounais n’oublie pas d’où il est venu. Et garde un bon souvenir de Leonardo, son entraîneur à l’Inter Milan aujourd’hui directeur sportif du PSG. « J’ai dit à Leo que je viendrai voir pas mal de matches au Parc des Princes. Il faut qu’il me réserve une ou deux places pour voir nos matches. (…) Leo, si jamais tu as besoin de moi, tu sais que tu peux m’appeler et je serai là, a assuré l’ancien Blaugrana sur Canal +, assumant le pronom possessif car il est, « oui« , un supporter du club de la capitale.