En signant à Anzhi pour un salaire annuel d’un peu plus de 20 M€, Samuel Eto’o est devenu le joueur le mieux payé du monde. Mais il est fortement critiqué pour avoir privilégié le financier au sportif. Michel Platini, le président de l’UEFA, comprend l’international camerounais. « Il fait ce qu’il veut, Samuel Eto’o. Il ne le vole pas cet argent. On le lui offre. Sur le plan sportif, ça ne me choque pas. Il a 30 ans, il a déjà tout gagné. Et puis qui serait capable de refuser ?« , a ainsi expliqué l’ancien meneur de l’équipe de France au Parisien.