pepe

Acheté à Lille pour 80 millions d’euros l’été dernier, Nicolas Pépé représente la recrue la plus chère de l’histoire d’Arsenal. Et pourtant, l’ailier ivoirien n’était pas forcément désiré par l’entraîneur de l’époque, Unai Emery, qui avait affiché des réserves, comme il l’a révélé à l’occasion d’une interview accordée au Daily Mail.

«Pépé est un bon joueur, mais il a besoin de temps. Quand j’y étais, il ne m’a pas donné de performances. J’étais plutôt favorable à quelqu’un connaissant plus que tout le championnat anglais, afin qu’il n’ait pas de période d’adaptation», a soutenu le technicien espagnol, qui privilégiait un autre Ivoirien : Wilfried Zaha (Crystal Palace).

«Il était le joueur que je voulais, parce qu’il avait gagné beaucoup de matchs à lui seul. J’ai vu vingt de ses matchs, des performances incroyables et je leur ai dit que c’était le joueur que je voulais pour l’équipe. J’ai parlé à Zaha. (…) Il voulait venir. Mais le club a décidé que Pépé était plus jeune, qu’il était un joueur d’avenir. J’ai dit oui, mais que nous avions besoin de gagner maintenant et que Zaha gagnait des matchs. Il l’a fait contre nous !», a déploré l’ancien coach du PSG. Il faut dire que Palace exigeait 108 M€ pour lâcher son feu follet !