Retenu par Crystal Palace malgré les assauts répétés d’Everton qui a notamment proposé 75 millions d’euros plus 2 joueurs, Wilfired Zaha a du mal à digérer le dénouement de son mercato. Pour lâcher l’ailier ivoirien, son club de Crystal Palace se montrait vraiment gourmand. D’après Sportsmail, les Eagles exigeaient en effet pas moins de 108 millions d’euros.

Si un prétendant s’était aventuré à mettre ce montant-là sur la table, il aurait tout simplement fait de Zaha l’Africain le plus cher de l’histoire devant son coéquipier Nicolas Pépé, recruté la semaine dernière par Arsenal pour 80 millions d’euros (hors bonus).

Sur le même sujet : les 10 Africains les plus chers de l’histoire