Battu à l’aller par l’ES Sétif (2-0), l’ASFA aura fort à faire pour se dépêtrer du piège algérien lors des seizièmes de finale retour de la Ligue des Champions. Mais Michel Kigoma, le coach du club burkinabè, y croit. « Nous comptons le faire avec détermination, beaucoup d’engagement parce qu’il nous faut cette qualification. Ce ne sera pas facile surtout quand on joue contre une équipe comme l’Entente Sétif. Nous espérons par la grâce de Dieu remonter les deux buts parce que j’ai confiance en mes joueurs et au travail puisque nous ne sommes pas là pour échouer, a-t-il assuré sur le site de la CAF. J’ai des joueurs qui connaissent l’importance et l’enjeu de cette compétition et savent que s’ils passent, ils sont à la porte de la phase de poule de la ligue des champions qui est d’un autre niveau. Nos joueurs ont un mental pour relever ce défi et savent qu’en progressant, on gagne sur le plan de la compétition et financier. […] Sincèrement j’y crois. Je n’ai pas de grands joueurs mais je sais que nous pouvons relever le défi parce qu’ils peuvent se battre et faire la différence. Mon ambition est de conduire l’ASFA-Y le plus loin possible surtout dans la phase de poules dans cette compétition de la ligue des champions. Nous travaillons pour y parvenir et j’espère que nous serons dans de bonnes dispositions pour réussir le pari et réaliser notre objectif.«