_ Passé par Monaco et Bordeaux, actuellement prêté par le CSKA Moscou au club belge de Zulte-Waregem, le Nigérien Moussa Maazou, qui a accumulé les pépins et les bévues dans l’Hexagone, devance le Marseillais André-Pierre Gignac et le Sochalien Modibo Maïga en étant sacré Ballon de plomb par les Cahiers du Football. Après Yohan Demont (2010), Mateja Kezman (2009) ou Frédéric Piquionne (2008), le magazine satirique « honore » ainsi le turbulent attaquant.

Pour justifier leur choix, les Cahiers rappellent quelques unes des perles du joueur de 23 ans, qui avait notamment fustigé les supporters bordelais ou affirmé n’avoir « rien à envier à un joueur du Real ou du Barça » avant d’être licencié par le club belge.