Lionel Messi a remis le couvert. Le génial attaquant argentin du Barça a été sacré Ballon d’Or pour la deuxième fois consécutives, au nez et à la barbe de ses deux coéquipiers champions du monde, Andres Iniesta et Xavi. Seuls représentants de l’Afrique, l’Ivoirien Didier Drogba (9e), le Camerounais Samuel Eto’o (12e) et le Ghanéen Asamoah Gyan (18e) n’ont pas fait le poids.